ANNA LE GAL 06 18 74 08 55 Hypnothérapeute à Poitiers pour Adultes et Enfants Maître Praticienne en Hypnose Ericksonienne Diplômée de l'ICFHE Formation CHU Lille "Hypnose Enfant Adolescents" par le Dr Pierre LELONG Formation en Psychopathologie par le Dr Lambert Patrick, Psychiatre CHRU Nantes Membre du Syndicat National des Hypnothérapeutes (SNH)
                       ANNA LE GAL    06 18 74 08 55                Hypnothérapeute à Poitiers pour Adultes et Enfants                 Maître Praticienne en Hypnose Ericksonienne                Diplômée de l'ICFHE            Formation CHU Lille  "Hypnose Enfant Adolescents" par le Dr Pierre LELONG       Formation en Psychopathologie par le Dr Lambert Patrick, Psychiatre CHRU Nantes       Membre du Syndicat National des Hypnothérapeutes (SNH)                                            

           Retrouver sa libido

            Troubles de la sexualité et l'hypnose

Il n'y a pas de phénomène plus social que l'acte sexuel.

Si érection et orgasme sont certes des mécanismes régis par la biologie, notre sexualité n'en est pas moins l'expression d'une histoire et d'une culture...en un mot, une construction sociale.

Chaque ensemble humain s'est en effet donné des règles, plus ou moins formelles, régissant comment, quand et avec qui faire ou ne pas faire l'amour. Sachant que bien souvent, justement, d'amour il ne fut point question: rapports imposés, trangressifs, néfastes, tabous, monnayés...constituent autant de limites ou d'interdits qui n'ont cessé d'évoluer au fil des siècles. 

La culture judéo-chrétienne apporte à la sexualité occidentale, longtemps réservée à la seule procréation ou perversion, des valeurs ainsi que des tabous et des jugements créant des sentiments de culpabilité. 

La culpabilité et l'histoire de la personne étant eux-même des facteurs psychiques des troubles de la sexualité. 

La reproduction est innée alors que la sexualité se construit par l'apprentissage. La sexualité est un apprentissage de soi qui fait appel au désir sexuel. 

Le désir sexuel est un sujet complexe qui touche à la fois l'intimité et le bien-être en interdépendance des facteurs physiologiques (cérébraux et hormonaux) et culturels: livres, magazines et aussi instruction sexuelle, croyances religieuses et expériences. 

Et même si internet surinforme sur la sexualité, être surinformé de signifie pas être bien informé. Les effets négatifs de l'exposition à du matériel pornographique (en particulier sur internet) entretiennent en effet l'idée d'une sexualité centrée sur la performance et laissant peu de place à l'humanité profonde de la relation intime. Le corps y est transformé en objet sexuel, la disponibilité sexuelle implicite et jamais négociable, la violence souvent banalisée et des pratiques inhabituelles voire extrêmes présentées comme faisant partie de la sexualité de base du couple. 

Nous pouvons donc considérer aujourd'hui qu'une sexualité est saine dès lors qu'elle est dans le respect de soi et de l'autre.

La sexualité n'est pas seulement les activités et le plaisir qui dépendent du fonctionnement de l'appareil génital, mais toute une série d'excitations et d'activités conscientes et inconscientes présentes dès l'enfance, qui procurent un plaisir irreductible à l'assouvissement d'un besoin physiologique fondamental et qui se retrouvent à titre de composantes dans la forme dite normale de "l'amour sexuel". 

 

Je pense que l'apprentissage de la sexualité doit passer par la connaissance du fonctionnement biologique et psychique du corps suivi du rapport au plaisir avec son propre corps (j'accepte le plaisir que mon corps m'apporte, qui automatiquement doit générer le fait de "j'accepte de grandir") puis le partage de ce plaisir avec autrui. 

 

 

La relation sexuelle est toujours empreinte d'un niveau émotionnel élevé en raison des attentes de chacun des partenaires: le plaisir de l'un et de l'autre, de l'un pour l'autre.

 

La sexualité fait partie des apprentissages de la vie, conditionnés par notre environnement familial, social, culturel et aussi par notre curiosité. 

 

L'hypnose peut apporter des solutions dans certains troubles de la sexualité comme la baisse de la libido, problèmes d'érection, manque de désir, éjaculation précoce ...

 

L'hypnose peut agir sur tout ce qui touche au domaine psychologique, émotionnel et parfois même physique. 

 

L'hypnose n'est pas un substitut aux traitements médicaux ni aux soins psychologiques et psychiatriques.